Suite à la découverte d’un container de parachutage en avril 2011 sur les contreforts du Mont Ventoux, nous avons entrepris une restauration longue et difficile de cet objet emblématique de la Résistance qui servit efficacement à l’équipement et à l’armement du Maquis Ventoux.

Il s’agit en fait d’un container anglais de type C standard dit de "gros diamètre", d’une hauteur de 1,78 m et d’un diamètre de 0,37 m. Ce type de container était destiné au parachutage d'armes, son poids final une fois rempli n'éxédait pas 160 Kg. Ces containers étaient peints en vert, noir, gris ou kaki alors que les différents marquages réalisés au pochoir étaient blancs. Ces marquages étaient très importants pour les équipes au sol car ils indiquaient le nombre exact de containers et de paquets parachutés:

  • par exemple, 10 P 5 signifiait le largage de 10 containers et de 5 paquets.

Un autre marquage important apposé au niveau de la cage du parachute des containers renseignait les Résistants sur le matériel parachuté:

  • par exemple, C8 signifiait que le container ainsi marqué contenait 11 pistolets mitrailleurs STEN, 55 chargeurs, 11 chargettes ainsi que 3300 cartouches de 9 mm parabellum.

La couleur de la voilure du parachute était également primordiale:

  • Rouge: armes et munitions
  • Bleu: nourriture, vivres
  • Jaune: matériel sanitaire et médical
  • Blanc: équipements et matériels divers
  • Vert: appareil de transmission, radio
  • Noir: mission des services S.O.E

Ce travail de restauration a permis de sauvegarder ce container de parachutage destiné au Maquis Ventoux et à la Résistance Vauclusienne. Cet objet historique permet maintenant de compléter et d'illustrer les expositions que notre Association des CVR de Vaucluse organise à travers le département afin de sensibliser le plus grand nombre au devoir de Mémoire.

Les photos de la restauration du container de parachutage du Maquis Ventoux:

Découverte du container en avril 2011

Le container lors de sa découverte

Reste de peinture sur le renfort et le crochet du porte bombe

Ouverture du container lors de la restauration

Découverte de l'amortisseur Amortisseur en cours de restauration

                            Avant Après restauration

1. Cage recevant le sac du parachute

2. L'une des 4 poignées pour le transport du container

3. Crochet d'ancrage destiné au largage

4. L'un des 3 verroux, variante en mécano-soudée, pour la fermeture

5. Emplacement de l'amortisseur     

 

 

Verrou de fermeture et sa chainette   

Le container lors de l'exposition de Malaucène en août 2014 

Pour plus d'informations sur ce sujet, nous vous conseillons le remarquable site dédié aux containers et paquets de parachutage:

http://philippe.chapill.pagesperso-orange.fr/aboutme.htm


Musée de Fontaine de Vaucluse Sangle du parachute Lampe de signalisation