Souvent considéré comme l'insigne du célèbre Maquis Ventoux commandé par le colonel Philippe BEYNE et Max FISCHER, cet insigne qui représente le mont Ventoux surmonté d'une croix de Lorraine sur un fond tricolore appartient à une section bien particulière du Maquis Ventoux: les aviateurs de Propiac.

Cette section était composée d'officiers et sous-officiers de l'Armée de l'Air (justifiant la présence des ailes sur l'insigne) et placée sous les ordres du commandant Brossart.

Ce groupe d'aviateurs a rejoint le Maquis Ventoux (date inconnue?) où ces hommes se sont conduits avec courage lors de l'attaque de la colonne allemande à Saint Jean de Sault (Vaucluse) lors de l'été 44.  

Nous faisons appel à nos nombreux visiteurs afin d'obtenir de plus amples informations sur "la section des aviateurs de Propiac" afin de rédiger une fiche historique à la hauteur de leurs actions pendant la seconde guerre mondiale.

En vous remerciant par avance.

  • L'insigne des aviateurs de Propiac (Maquis Ventoux):

Insigne Détachement aviateurs du Maquis Ventoux

  • Les effectifs des aviateurs de Propiac au mois d'août 1944:

Effectifs des aviateurs de Propiac août 1944 (d'après "le Maquis Ventoux" de Claude ARNOUX)

  • Historique disponible:

Le capitaine Georges MICHELET (né le 28 novembre 1910 à Nouméa, Nouvelle-Calédonie) et trois autres militaires de l'Armée de l'Air de la Commission d'Armistice qui se rendaient de Lyon à Carpentras sont arrêtés le 18 août 1944 par les troupes allemandes à Tain l'Hermitage (Drôme).

Ils sont fusillés et leurs corps sont jetés dans le Rhône.

Il s'agissait: du Lieutenant-Colonel René LUCE-CATINOT (né le 28 mars 1902 à Valence, Drôme) Polytechnicien appartenant au CAA de Salon de Provence; du Lieutenant Jean LIAUTAUD (né le 28 juillet 1918 à Oullins, Rhône); et du Caporal Pierre GROSSIN (né le 4 septembre 1923 à Vally sur Aisne, Aisne) soldat du contingent qui conduisait le véhicule.


 Localisation de l'aérostèle:  elle se trouve sur la Nationale 7 à la sortie de Tain l'Hermitage. Prendre la sortie nord vers Vienne, et la stèle est fixée sur la paroi rocheuse à hauteur d'homme, juste à côté du panneau de sortie de l'agglomération.