Pendant deux journées intenses en travaux, conférences, commissions et élections, la FNDIRP a tenu son 40ème Congrès National à l’hôtel de ville d’Avignon. Moments d’échanges riches et intenses, avec le thème des serments de 1945 en bannière.

La veille du congrès, le jeudi 11 mai à 11h, une conférence de presse s’est tenue à l’hôtel du Palais des Papes. Une cérémonie en mémoire des cheminots résistants et déportés avec dépôt de gerbes, a eu lieu à la gare centre d’Avignon à 15h30, suivie à 17h de la réunion des membres du Conseil d’Administration de la FNDIRP.

40ème Congrès National de la FNDIRP

Les travaux du congrès débutèrent à 9h30 le vendredi 12 mai, sous la présidence de Walter Bassan, Président délégué de la FNDIRP, par une séance solennelle avec l’hommage aux disparus suivi du Chant des Marais et de la minute de silence. Raymonde d’Isernia, Présidente de l’Association Départementale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de Vaucluse (ADIRP), présenta ses souhaits de bienvenue aux congressistes. Michel Gontard, 1er Adjoint à Madame la Maire d’Avignon, pris la parole pour souhaiter un bon et fructueux congrès aux membres de la FNDIRP, suivi de Maurice Chabert, Président du Conseil Départemental, qui, à son tour, souhaita la bienvenue aux congressistes en terres vauclusiennes. Monsieur le Président de la Région PACA, et Monsieur le Ministre étaient excusés suite aux élections présidentielles. Anita Baudouin, secrétaire Générale de la FNDIRP détailla longuement son rapport moral et d’activité. Du côté trésorerie, les rapports d’Hubert Siebenschuh, Trésorier Général, de la Commission Nationale de Contrôle Financier et du commissaire aux comptes terminèrent les travaux de la matinée.

40ème Congrès National de la FNDIRP

Le vendredi 12 mai après-midi fut consacré aux commissions. La commission Histoire Mémoire était menée par Anita Baudouin, la commission Vie de la Fédération était menée par Hélène Amblard pour « le Patriote Résistant », par Alexandra Rollet pour la communication et par Hubert Siebenschuh pour les droits. La réunion des commissions des mandats et des candidatures clôtura les travaux de l’après-midi.

Une cérémonie en mémoire des déportés était organisée à l’hôtel de ville devant la stèle de la déportation à 17h30 en présence de Madame la Maire d’Avignon. Moment particulièrement émouvant pendant lequel Jean Villeret, Co-Président de la FNDIRP, déporté au camp de Natzweiller-Struthof, chanta le chant des Marais dans sa tenue de déporté…  Après le dépôt de gerbe de Cécile Helle, maire d’Avignon et de Michel Gontard 1er Adjoint, une superbe gerbe représentant le logo de la FNDIRP était déposée devant la stèle par Walter Bassan, Président délégué de la FNDIRP déporté à Dachau, Jean Villeret, Co-Président, déporté à Natzweiller, et Frania Haverland, Co-Présidente, déportée à Plaszow. Une très belle gerbe également, représentant le triangle rouge était déposée par Alexandra Rollet, Vice-Présidente de la FNDIRP et Raymonde d’Isernia, Présidente de l’ADIRP de Vaucluse. Cette cérémonie en présence des porte-drapeaux venus de la France entière était entourée par les 12 panneaux de l’exposition sur la seconde guerre mondiale et les camps nazis de la FNDIRP.  Un vin d’honneur offert par la municipalité d’Avignon termina de façon conviviale cette journée riche et intense.

40ème Congrès National de la FNDIRP

40ème Congrès National de la FNDIRP

40ème Congrès National de la FNDIRP

40ème Congrès National de la FNDIRP

40ème Congrès National de la FNDIRP

La deuxième séance plénière débuta dès 9h le samedi 13 mai sous la présidence d’Alexandra Rollet, Vice-Présidente de la FNDIRP, par la présentation des associations invitées et présentes. Après discussion et vote sur le rapport moral et d’activité de la Secrétaire Générale Anita Baudouin, la parole est donnée à Roger Martin, écrivain et journaliste, intervenant sur le thème du congrès  « Paix et Fraternité : les serments de 1945 au présent ! ». Roger Martin expliqua l’origine de son intérêt et de ses motivations qui l’ont amené à préparer cette intervention et comment il a décidé d’écrire « Dernier convoi pour Buchenwald » qu’il présenté et dédicacé dans la matinée. L’intervention de Roger Martin a été très applaudie et nettement plébiscité. Ce fut ensuite Yves Lescure, Directeur Général de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (créée par la FNDIRP), qui a pris la parole pour parler des activités mémorielles, avant que les représentants des commissions viennent présenter les rapports des commissions Histoire-Mémoire et Vie de la Fédération. La Secrétaire Générale présenta le rapport des commissions des mandats et des candidatures et la composition des divers bureaux. Walter Bassan prononça l’allocution de clôture de cette deuxième séance plénière.

40ème Congrès National de la FNDIRP

Le samedi après-midi s’est déroulé de manière festive avec Augustin Jouve, petit-fils de déporté, chanteur et guitariste, venu interpréter Nuit et Brouillard, Camarade, le Chiffon Rouge etc.. Mathieu Sempéré, ténor du groupe « Les Stentors » est venu clôturer ce congrès de belle manière en interprétant « La complainte du Partisan », « Paris en colère », le chant des Partisans (avec l’assemblée), et divers titres de variétés.